Autour des monts Fage et Olhain avec Hervé

 

Une sortie un peu écourtée pour huit randonneurs qui terminent plutôt trempés.

Une montée sans autre difficulté que la pluie qui commence toute fine pour terminer plus insistante.

 

Les bonnes fées aident le handicapé à s’habiller.

 

Arrivés au col, le vent se met de la partie (avec les capes c’est plus rigolo).

 

Malgré le temps peu clément, les paysages valent le déplacement.

 

Le même point de vue photographié lors de notre reconnaissance de l’itinéraire, les chemins étaient un peu moins visible ce jour là (le 11 janvier)


 

Arrivés à la forêt, un peu de répit sous les arbres qui dégoulinent

 

Une dernière photo avant d’arriver aux voitures pour témoigner qu’il n’a pas plu en permanence

 

Moralité, quand les animateurs décident de couper par un itinéraire plus court pour rentre plus vite, il s’arrête de pleuvoir.