Saiberri avec Hervé

 

Sous un soleil qui n’avait rien d’évident vu le temps de dimanche soir

Ne pas se laisser impressionner par ce que l’on rencontre au départ

 

Grimper dans la forêt

 

Admirer les palombières au loin

 

Ou de près

 

Grimper les derniers mètres

 

Arriver un peu décoiffés

 

Garder les distances

 

Et admirer le paysage